Calculateur de point de rosée pour l'humidité

Équation fournie par Alpha Moisture Systems

Pas:

1. Point de rosée ou valeurs absolues : Commencez par saisir des données dans les champs de point de rosée ou dans l'une des quatre sections de valeur absolue. Assurez-vous que la bonne unité de mesure est choisie.

2. Calculs avancés : Pour les résultats relatifs au « point de rosée à la pression de ligne » ou « ppm(w) », il est obligatoire de fournir des détails sur la « pression de ligne » et le « type de gaz ». Cela permet des ajustements précis des calculs, en tenant compte des conditions réelles dans lesquelles la pression de la conduite peut influencer le point de rosée.

3. Gaz pris en charge : Le calculateur est optimisé pour sept gaz couramment utilisés dans l’industrie. Pour les gaz non inclus dans cette liste, l'utilisateur peut saisir manuellement le poids moléculaire pour garantir des conversions précises.

4. Unités de pression de ligne : Pour diverses applications, les unités de pression de ligne peuvent être basculées entre bara, barg, psia, psig, KPa et MPa, offrant ainsi flexibilité et précision.

Document

Valeurs du point de rosée

Point de rosée à la pression atmosphérique :

Entrées facultatives

Pression de ligne :

Type de gaz :

Saisissez un gaz de poids moléculaire connu ou sélectionnez le blanc dans le menu déroulant pour saisir une valeur personnalisée.

Valeurs absolues

Parties par million en volume :

ppm(v)

Parties par million en poids :

ppm(w)

Humidité absolue :

g/m3

lb/MMSCF

Point de rosée sous pression

Point de rosée à la pression de ligne :

La formule Magnus fournit une méthode pour déterminer la pression de vapeur saturante de l'eau sur une plage de températures, servant de base à divers calculs du point de rosée. Voici une explication détaillée :

Formule Magnus: L'équation de la pression de vapeur saturante, P, sur l'eau liquide est : P(T) = A * exp((B * T) / (C + T)) Où :

  • P(T) est la pression de vapeur saturante à la température T.
  • A, B et C sont des constantes déterminées à partir de données empiriques pour des plages de températures spécifiques.
  • T représente la température.

Calcul du point de rosée: Le point de rosée est la température à laquelle l'air est saturé d'humidité et la vapeur d'eau commence à se condenser. C'est la température correspondant à une humidité relative de 100%.

Pour calculer le point de rosée à l'aide de la formule de Magnus :

  1. Tout d’abord, déterminez la pression de vapeur réelle de l’air à partir des mesures d’humidité relative et de température actuelle.
  2. Ensuite, ajustez la formule de Magnus pour calculer T (température du point de rosée) pour une pression de vapeur donnée : T_dew = (C * ln(P / A)) / (B – ln(P / A)) Où :
  • T_dew est la température du point de rosée.
  • P est la pression de vapeur réelle, généralement dérivée de l'humidité relative et de la température.
  • A, B et C sont les mêmes constantes de la formule de Magnus.

Application dans le gaz SF6: Dans le contexte du gaz SF6, le point de rosée revêt une importance non négligeable. Un point de rosée inférieur indique un gaz SF6 plus sec, ce qui est préférable car l'humidité peut affecter les propriétés diélectriques du SF6, entraînant des problèmes potentiels dans les équipements haute tension. Grâce à la formule Magnus, les professionnels peuvent mesurer avec précision la teneur en humidité du gaz SF6 et prendre les mesures nécessaires si le point de rosée ne se situe pas dans les paramètres souhaités.

fr_FRFrench